Hells Gate ou l’enfer du saumon…

La rivière Jacques Cartier (Québec)

La rivière Jacques Cartier (Québec)

A l’été 2009 on attendait douze millions de saumons à l’embouchure de la rivière Fraser en Colombie-Britannique (Ouest Canadien). Plus de neuf millions, pour une raison mystérieuse, ne sont jamais venus. Tous ceux dont la vie dépend du saumon songèrent alors avec effroi à la catastrophe de Hells Gate en 1912…

La Compagnie Canadienne des Chemins-de-fer traçait à l’époque une voie le long de la berge est de la rivère Fraser. A un emplacement nommé Hells Gate les eaux se regroupent dans un canyon d’à peine quatre mètres de large, les équipes de construction firent exploser des tonnes de roches qui retombèrent en contrebas et obstruèrent en partie le passage de la rivière. Cette année-là la plupart des 6 millions de saumons échappés des pêcheries en aval restèrent bloqués. Sous Hells Gate il y avait 20 kilomètres de cadavres en putréfaction : les corps des poissons qui n’avaient pas pu pondre. De septembre jusqu’à la fin de l’année, des centaines d’ouvriers tentèrent de dégager le passage. Mais la mesure du désastre ne fut prise qu’en 1917 quand les adultes produits de la remontée de 1913 auraient dû retourner à leur rivière ; cette année là 8 millions de poissons seulement regagnèrent la Fraser (comparés au 38 millions de 1913), de ceux-ci, seulement 615 000 échappèrent aux pêcheries pour pondre. Quatre ans plus tard, en 1921, le nombre chuta à 2 millions. Des années 20 aux années 30, les prises, les bonnes années, furent inférieures à 10% de celles des années avant « Hells Gate ». Les communautés Indiennes de la Fraser qui vivaient presque exclusivement du saumon toute l’année furent victime de la famine.

Aujourd’hui, grâce à une meilleure gestion, les populations de saumons Pacifique canadiennes – celles du bassin de la rivière Fraser – se portent beaucoup mieux que leurs homologues américaines au sud de la frontière, sur la rivière Columbia.

A l’été 2010, les saumons sont réapparus sur la Fraser. Personne ne sait pourquoi ils n’étaient pas là en 2009, mais prononcer les mots « Hells Gate » devant n’importe quel pêcheur ou naturaliste du coin et vous verrez une terreur sourde voiler son regard…

Le "canal intérieur", entre Port Hardy (île de Vancouver) et Prince Ruppert.

Le « canal intérieur », entre Port Hardy (île de Vancouver) et Prince Ruppert.

Ancienne conserverie à saumons de Prince Ruppert

Ancienne conserverie à saumons de Prince Ruppert

Les saumons du Pacifique remontent les rivières pour frayer dans les ruisseaux ("creeks") comme celui-ci. Avant ou après la ponte ils sont capturés par des prédateurs ; les restes des corps sont éparpillés dans la forêt. Le carottage des troncs a retrouvé de l'azote de saumon dans les arbres jusqu'à 800 mètres des rivières. La chair de saumon amende la forêt pluvieuse tempérée de Colombie Britannique, c'est "la forêt de saumon"!

Les saumons du Pacifique remontent les rivières pour frayer dans les ruisseaux (« creeks ») comme celui-ci. Avant ou après la ponte ils sont capturés par des prédateurs ; les restes des corps sont éparpillés dans la forêt. Le carottage des troncs a retrouvé de l’azote de saumon dans les arbres jusqu’à 800 mètres des rivières. La chair de saumon amende la forêt pluvieuse tempérée de Colombie Britannique, c’est « la forêt de saumon »!

Pour en savoir plus : « Salmon without rivers » de Lichatowitch, Island Press.

Il y a 5 espèces de saumons Pacifique : le Chinook (Oncorhynchus tshawytscha), le Coho (O. kisutch), le Pink (O. gorbuscha), le Chum (O. keta) et enfin le Sockeye (O. nerka).

Publicités
Cet article a été publié dans Canada, Conservation, Saumon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s