Boites de thon et DCP

Thons, Mer Rouge, St John's, avril 08, photo : Jean Bourrel

Thons, Mer Rouge, St John’s, avril 08, photo : Jean Bourrel

En France, il se vend 62 800 tonnes de thon en boîte par an, ce qui représente un marché de 535,5 millions d’euros. Le thon rouge menacé montrerait des signes de rétablissement suite aux quotas stricts imposés grâce au cri d’alarme lancé par les ONG. Aujourd’hui ce sont l’albacore (ou thon jaune), le listao (ou bonite) et le thon obèse (patudo) qui sont menacés.

Greenpeace vient de dévoiler qu’une grande majorité des conserves de thon vendues en France est issue d’une pêche non durable. L’organisation a classé ainsi les dix principales marques.

Sur les 10 premières marques de thon présentes sur les étals français, Greenpeace estime que l’entreprise Phare d’EckMühl est celle qui a les pratiques les plus vertueuses (thons pêchés à la canne ou à la ligne de traîne). Par contre elle vend essentiellement de l’albacore de l’océan Indien, qui est actuellement trop prélevé. Système U (deuxième position du classement) vend des thons listao qui se portent mieux. Ces deux marques sont suivies par Carrefour Auchan, Intermarché, Connétable, Saupiquet, Petit Navire, Casino. « L’approvisionnement des plus grandes marques repose essentiellement sur une pratique de pêche destructrice », utilisant « un dispositif de concentration de pêche », déplore Greenpeace.

Petit Navire a contesté son classement sévère par l’ONG. Elle conteste la part de ses poissons capturés avec la technique des dispositifs de concentration de poissons (DCP), qui représente 65 % de son approvisionnement selon elle et non la quasi-totalité comme indiqué par Greenpeace.

Les techniques pour capturer les bancs de thons sont de plus en plus sophistiquées. Avec l’utilisation fréquente de DCP (Dispositif de Concentration de Poissons) on est encore passé à un niveau supérieur d’efficacité. Le principe est simple : tout corps flottant et dérivant crée sous l’eau un écosystème. Le phytoplancton se fixe sur l’objet dérivant, lequel attire le zooplancton, puis des petits poissons, puis des plus gros. On fabrique et relâche des objets dérivants constitués de bambous, de filets qui pendent, une balise satellite permet de retrouver le DCP. Un sonar placé sous le DCP permet de connaître à distance la quantité de poissons agrégés sous ce DCP, ce qui évite de se déplacer pour rien. Il y aurait plusieurs centaines de DCP dérivants dans l’Océan Indien. La pêche sous DCP augmente considérablement le taux de captures accessoires ainsi que la prise de juvéniles ce qui menace la reproduction des stocks. Elle altère la migration trophique des thons juvéniles. Elle diminue le taux de croissance et augmente la mortalité naturelle du fait de la prédation. A cause de la piraterie au large de la Somalie les thoniers français recourent de plus en plus souvent à cette technique pour compenser la réduction de la zone de pêche.

Lire : « La pêche à Mayotte » Olivier Busson, L’Harmattan, 2011.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Conservation, Consommation, Surpêche, Thon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Boites de thon et DCP

  1. Ping : Phare d’Eckmühl nous éclaire… | Le cri du poulpe

  2. loverardeche dit :

    Il ne faut pas s’étonner que la marque petit Navire soit mal classée quand on sait qu’elle appartient désormais au groupe Thailandais Thai Union qui pratique la pêche à la palangre et a été accusé d’esclavagisme par une enquête du New York Times. C’est une marque qui continue à surfer sur son image mais n’a plus rien à voir avec la pêcherie familiale créée en 1932 par la famille Paulet à Douarnenez.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s