Enjeux de la protection des océans au Canada.

 

th[7]

 

Les promesses de Trudeau :

Elu le 4 novembre 2015, Justin Trudeau, le nouveau Premier Ministre libéral, a succédé à Stephen Harper le Conservateur. Harper était l’ami des grands pétroliers, plutôt climatosceptique, il avait fait sortir le pays du protocole de Kyoto. Sitôt après son élection Trudeau a fait une apparition triomphale à la COP21 sur l’air de « Canada is back ». ça a servi son image internationale et lui a permis au passage de négocier des objectifs de réduction des gaz à effet de serre très modestes.

Qu’a-t-il dit ? Quelles sont ses promesses ? Ecoutons-le.

« Un gouvernement libéral :

  • assurera ses engagements internationaux en augmentant les Aires Marines Protégées de 1,3% à 5% en 2017 et 10% en 2020…
  • annulera la suppression de 40 millions de $ du budget fédéral consacré à l’océanographie et rétablira les capacités scientifiques du Department of Fisheries and Oceans
  • supprimera les amendements Harper au Fisheries Act et inclurera de nouvelles garanties pour protéger notre océan et les milieux des poissons d’eau douce
  • travaillera avec les Provinces, les Peuples Indigènes et autres parties prenantes pour gérer nos océans et
  • formaliser le moratoire sur le trafic des bateaux pétroliers sur la côte nord de Colombie-Britannique, ce qui comprend Dixon Entrance, Hecate Strait, et Queen Charlotte Sound, et assurer que les zones écologiquement fragiles et les économies locales soient à l’abri d’une marée noire. »

« Pendant dix ans S. Harper n’a pris aucune décision en faveur de l’environnement, il a muselé les scientifiques, coupé les budgets de recherche et a permis à d’autres pays de devenir leaders sur des sujets tel que le réchauffement climatique. (“For ten years, Stephen Harper has refused to take meaningful action on the environment – slashing environmental protections, muzzling scientists, cutting overall science funding, and allowing other countries to take the lead on pressing issues like climate change,”)

« A Liberal government will take immediate steps to protect our oceans, safeguard our marine and coastal habitats…From coast to coast to coast, that means investing in the protection of our oceans – the health of which is vital to safeguarding our environment and growing our economy.”

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une histoire de pipeline

La Colombie-Britannique (CB) est la seule Province canadienne à n’avoir pas signé de traités avec les First Nations avant de s’approprier leurs terres, ce qui fait, que, juridiquement, ce sont encore les leurs. C’est à l’origine de procès interminables devant les juridictions compétentes. Cherchant à construire un oléoduc géant pour écouler le pétrole issu de ses sables bitumineux (l’un des plus polluants de la planète par son extraction) les Canadiens ont pensé aux Etats-Unis, mais Obama a dit non au Keystone XL Pipeline. Ils ont alors pensé à l’écouler par le Pacifique et la Colombie-Britannique (Enbridge Northern Gateway pipeline), mais les First Nations ont dit non (voir) donc, pour l’instant ça sera vers l’ouest, l’Atlantique, Québec, le St-Laurent…mais un des points de sortie maritime envisagés arrive au milieu d’une pouponnière à bélugas.

Chasse aux phoques

IMG_2503

Depuis les années soixante-dix et Brigitte Bardot, c’est le Canada contre le reste du monde. Qu’en est-il ?

Pour continuer à vendre des peaux de phoques le Canada a durci les conditions d’abattage : les blanchons (jeunes phoques de moins de 12 jours) ne sont plus tués, il y a des quotas, des dates, des formations pour les chasseurs, une homologation des navires…

Rien n’y fait : le 25 octobre 2010, la Cour de Justice de l’Union Européenne a confirmé l’embargo européen des produits provenant de la chasse commerciale des phoques. Lundi 25 novembre 2013, l’OMC rend son rapport sur la plainte du Canada et de la Norvège contre l’interdiction d’importation dans l’Union européenne des produits issus de la chasse commerciale des phoques. Le groupe spécial de l’OMC maintient la décision de l’Union européenne d’interdire les produits issus de la chasse aux phoques. L’Union européenne est en droit d’interdire ce commerce contraire à l’éthique de ses citoyens.

Outre les pays de l’Union européenne, les pays qui ont eux aussi interdit les importations issues de la chasse aux phoques sont : les Etats-Unis, le Mexique, la Croatie, Taiwan, la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie

Les revenus sont de 0,6 million € au Nunavut et 34 millions € à Terre-Neuve et Labrador. La chasse permet d’assurer la subsistance d’environ 15 000 familles de pêcheurs sept mois par année.

La population de phoques du Groenland a triplé depuis le niveau de 1970 passant de 1,7 million à 5,2 millions d’individus en 2000.

Débarquements de phoques :

Le phoque du Groenland alimente la quasi-totalité de la chasse commerciale au Canada, suivi par le phoque gris qui est peu chassé. Le tableau suivant indique le nombre total de phoques gris et de phoques du Groenland chassés au Canada au fil des ans.

Année Phoque du Groenland Phoques gris
2015 35 000 1 145
2014 60 000 82
2013 98 000 111
2012 71 000 8
2011 38 000 195
2010 69 000 7
2009 77 000 S.O.
2008 218 000 S.O.
2007 225 000 S.O.
2006 355 000 S.O.
2005 324 000 S.O.
2004 366 000 S.O.
2003 290 000 S.O.
2002 312 000 S.O.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Elevage de saumons Atlantique

…sur la côte Pacifique, au milieu des rivières à saumons du Pacifique (5 espèces).

Les écologistes (Sea Sheperd) entrent en conflit, comme cet été à Campbell River, avec des membres des communautés des First Nation. La plupart des fermes à saumons de CB sont sur la côte est de l’île. Les saumons d’élevage sont une menace pour les saumons sauvages car ils leur transmettent des maladies (le poux de mer par exemple ou un reovirus qui toucherait 80% des fermes aquacoles de saumons, autres???), les échappés des élevages pourraient se reproduire avec les sauvages et modifier leurs caractéristiques génétiques, les élevages sont responsables de pollution du milieu. Pour les Tlowitsis associés à Grieg Seafood les fermes à saumons sont une part importante de leur économie.

La Commission du Saumon Pacifique prévoit que cette année 2,27 millions de saumons sockeye sont attendus (contre 3,9 millions il y a 50 ans).

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Arctique

La fonte des glaces entraîne de profondes mutations dont l’ouverture du passage du Nord-Ouest à la navigation. L’enjeu est considérable : raccourcir de 4000 kms le trajet actuel entre Europe et Extrême-Orient. La Mer de Beaufort renfermerait jusqu’à un quart des réserves mondiales d’hydrocarbures. Richesse qui ravive la querelle entre Canada et Etats-unis sur le tracé de leur frontière maritime – sur le 141e méridien, selon les Canadiens, équidistante des côtes pour les Américains. Depuis le 9/4/2006 le Canada considère le passage du Nord-Ouest comme faisant partie de ses eaux intérieures. Le pays prévoit la création d’un port en eaux profondes à Nanisivik (au nord de l’île de Baffin) et un renforcement de sa présence militaire et scientifique.

IMG_2516

 

Statut des principales espèces marines menacées.

Espèces disparues du pays

  • Mammifères
    • Baleine grise (Eschrichtius robustus) population de l’Atlantique

      Whale, Grey Atlantic population

    • Morse de l’Atlantique (Odobenus rosmarus rosmarus) population de l’Atlantique Nord-Ouest

      Walrus, Atlantic Northwest Atlantic population

  • Poissons
    • Bar rayé (Morone saxatilis) population de l’estuaire du Saint-Laurent

      Bass, Striped St. Lawrence Estuary population

    • Gravelier (Erimystax x-punctatus)

      Chub, Gravel

    • Spatulaire (Polyodon spathula)

      Paddlefish

    • Espèces en voie de disparition
  • Mammifères
    • Baleine à bec commune (Hyperoodon ampullatus) population du plateau néo-écossais

      Whale, Northern Bottlenose Scotian Shelf population

    • Baleine noire de l’Atlantique Nord (Eubalaena glacialis)

      Whale, North Atlantic Right

    • Baleine noire du Pacifique Nord (Eubalaena japonica)

      Whale, North Pacific Right

    • Épaulard (Orcinus orca) population résidente du sud du Pacifique Nord-Est

      Whale, Killer Northeast Pacific southern resident population

    • Rorqual bleu (Balaenoptera musculus) population de l’Atlantique

      Whale, Blue Atlantic population

    • Rorqual bleu (Balaenoptera musculus) population du Pacifique

      Whale, Blue Pacific population

    • Rorqual boréal (Balaenoptera borealis) population du Pacifique

      Whale, Sei Pacific population

. Reptiles

    • Tortue luth (Dermochelys coriacea)

      Sea Turtle, Leatherback

. Poissons

    • Esturgeon blanc (Acipenser transmontanus) population de la rivière Kootenay

      Sturgeon, White Kootenay River population

    • Esturgeon blanc (Acipenser transmontanus) population de la rivière Nechako

      Sturgeon, White Nechako River population

    • Esturgeon blanc (Acipenser transmontanus) population du cours supérieur du Columbia

      Sturgeon, White Upper Columbia River population

    • Esturgeon blanc (Acipenser transmontanus) population du cours supérieur du Fraser

      Sturgeon, White Upper Fraser River population

    • Grand requin blanc (Carcharodon carcharias) population de l’Atlantique

      Shark, White Atlantic population

    • Pèlerin (Cetorhinus maximus) population du Pacifique

      Shark, Basking Pacific population

    • Saumon atlantique (Salmo salar) population de l’intérieur de la baie de Fundy

      Salmon, Atlantic Inner Bay of Fundy population

    • Espèces menacées
  • Mammifères
    • Béluga (Delphinapterus leucas) population de l’estuaire du Saint-Laurent

      Whale, Beluga St. Lawrence Estuary population

    • Épaulard (Orcinus orca) population migratrice du Pacifique Nord-Est

      Whale, Killer Northeast Pacific transient population

    • Épaulard (Orcinus orca) population océanique du Pacifique Nord-Est

      Whale, Killer Northeast Pacific offshore population

    • Épaulard (Orcinus orca) population résidente du nord du Pacifique Nord-Est

      Whale, Killer Northeast Pacific northern resident population

    • Rorqual à bosse (Megaptera novaeangliae) population du Pacifique Nord

      Whale, Humpback North Pacific population

    • Rorqual commun (Balaenoptera physalus) population du Pacifique

      Whale, Fin Pacific population

Espèces préoccupantes

  • Mammifères
    • Baleine à bec de Sowerby (Mesoplodon bidens)

      Whale, Sowerby’s Beaked

    • Baleine boréale (Balaena mysticetus) population des mers de Béring, des Tchouktches et de Beaufort

      Whale, Bowhead Bering-Chukchi-Beaufort population

    • Baleine grise (Eschrichtius robustus) population du Pacifique Nord-Est

      Whale, Grey Eastern North Pacific population

    • Loutre de mer (Enhydra lutris)

      Otter, Sea

    • Marsouin commun (Phocoena phocoena) population de l’océan Pacifique

      Porpoise, Harbour Pacific Ocean population

    • Oreillard maculé (Euderma maculatum)

      Bat, Spotted

    • Otarie de Steller (Eumetopias jubatus)

      Sea Lion, Steller

    • Ours blanc (Ursus maritimus)

      Bear, Polar

    • Rorqual commun (Balaenoptera physalus) population de l’Atlantique

      Whale, Fin Atlantic population

  • Poissons

    • Requin griset (Hexanchus griseus)

      Shark, Bluntnose Sixgill

    • Sébaste à oeil épineux du type I (Sebastes sp. type I)

      Rockfish type I, Rougheye

    • Sébaste à oeil épineux du type II (Sebastes sp. type II)

      Rockfish type II, Rougheye

    • Sébaste aux yeux jaunes (Sebastes ruberrimus) population des eaux extérieures de l’océan Pacifique

      Rockfish, Yelloweye Pacific Ocean outside waters population

    • Sébaste aux yeux jaunes (Sebastes ruberrimus) population des eaux intérieures de l’océan Pacifique

      Rockfish, Yelloweye Pacific Ocean inside waters population

Publicités
Cet article a été publié dans Canada, Conservation, Saumon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Enjeux de la protection des océans au Canada.

  1. kanadiskeutlandet dit :

    Bonjour Marc,
    J’apprécie beaucoup votre article.
    Récemment, j’ai appris à pécher en mer ce qui m’a conscientisé aux enjeux de la conservations des océans. Je suis contente d’avoir trouvé un blog qui me permet de mieux comprendre( et expliquer) pourquoi nos océans nécessitent notre attention.
    Méganne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s